Aloha, police d'états: Un contrôle d'admission implicite ? - Département Informatique et Réseaux Access content directly
Conference Papers Year : 2024

Aloha, police d'états: Un contrôle d'admission implicite ?

Richard Combes
Fabien Mathieu

Abstract

Les protocoles Aloha adaptatifs permettent à plusieurs stations émettrices de se partager un même canal de communication, chaque émetteur gérant ses envois à l'aide d'un état interne. Ils sont à la base de nombreux réseaux, dont ceux de type 802.11. Dans cet article, nous considérons un scénario à temps discret où N stations « saturées » ont toujours à émettre. À l'aide d'un modèle à décroissance géométrique, nous apportons les contributions suivantes : nous donnons une nouvelle condition de stabilité basée sur la notion de bruit ambiant et proposons des formules d'approximation du comportement ; nous confrontons ces résultats à des simulations. Nous montrons en particulier que pour N grand la distinction stable/instable perd son sens car seul un régime transitoire est visible à des échelles de temps raisonnables. Dans ce régime transitoire, on observe une forme de contrôle d'admission implicite : Si N est trop grand, une partie des stations est « gelée » dans des états n'émettant presque plus, permettant aux autres un accès au canal dans des conditions raisonnables.
Fichier principal
Vignette du fichier
aloha-cr.pdf (168.61 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04561239 , version 1 (26-04-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04561239 , version 1

Cite

Thomas Bonald, Richard Combes, Fabien Mathieu. Aloha, police d'états: Un contrôle d'admission implicite ?. AlgoTel 2024 – 26èmes Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications, May 2024, Saint-Briac-sur-Mer, France. ⟨hal-04561239⟩
358 View
30 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More